Fantastic Beasts

Replonger dans l’univers d’Harry Potter, voilà ce que j’attendais il y a quelques mois à la sortie de ce film.

Pendant plusieurs semaines, lorsqu’il était à l’affiche, j’ai hésité à aller le voir. J’avais peur d’être déçue. Déçue de ne pas retrouver le monde que j’aime et qui me fascine tant. Et puis, un jour, je me suis finalement décidée à le regarder par curiosité. Mais ma crainte d’être déçue fut malheureusement confirmée. J’ai été déçue par le scénario, par les personnages et par les acteurs. Même si certains sortent du lot:

téléchargement (1) téléchargementtéléchargement (4)

Ces trois personnages sont ceux qui sortent du lot. Nous avons Quennie qui, au premier abord semble être une femme dévergondée et qui se passionne à lire dans les pensées des autres ce qui a le don d’énerver ses semblables. Mais, au fur et à mesure, nous nous rendons compte que son don est plus un frein à ses relations et ça l’a rend quelque peu touchante. Elle a ce côté réservée et fragile et ce côté sûre d’elle et forte. Ce personnage est complexe et une fois perçée à jour, cela la rend adorable. Ensuite, nous avons Jacob. Jacob a un rêve, celui d’ouvrir sa boulangerie artisanale, mais il fait face aux banquiers qui sont en recherches d’argent et de profits et qui sont décidés à ne pas lui accorder le prêt qui le sortira de son usine où il est plus triste et malheureux de jour en jour. Ce personnage est touchant de par sa maladresse, à ne pas choisir les bons mots ou à faire le mauvais geste au mauvais moment. Il s’émerveille devant la magie que même dans ses rêves, il n’aurait pu s’imaginer. Pour terminer, nous avons Mary Lou. Mary Lou, voilà enfin un personnage haut en couleurs avec sa part sombre et malveillante mais toujours à la recherche de la vérité. Mary Lou est détestable et on aime la détester. Elle est entière et complète. Contrairement aux personnages suivants:

téléchargement (3)téléchargement (5)téléchargement (2)

Newt Scamander est nul, nul, nul. Déjà l’acteur ne sait pas jouer. Je l’avais déjà vu dans un film où il incarnait un scientifique brillant devenant malade et perdant peu à peu ses fonctions motrices. A l’époque, je l’ai trouvé excellent car il avait les mimiques qui collaient à son personnage. Seulement, il avait également ces mimiques en jouant Newt. Alors je pense qu’il est judicieux de se demander si c’est vraiment un bon acteur. Plusieurs fois, j’avais du mal à distinguer son rôle de celui de son précédent film. Il ne m’a pas fait croire une seconde à ce qu’il ressentait. Je suis peut-être dure avec lui mais pour un rôle principal, je le trouve insipide et mal joué. Il n’apporte rien au personnage qui reste plat… Et c’est pareil pour Graves et Goldstein. Nous pourrions les retirer de l’histoire sans que ça ne change rien. Il n’apporte rien ! Sauf quand Graves se révèle être Grindelwald. Là, le film commence enfin! C’est triste de voir l’histoire décoller à 3 minutes de la fin de celui-ci.

Comme vous l’aurez compris, je suis très déçue de ce film. Je l’ai trouvé fade et sans rebondissement. Je reconnais que mon avis se base sur une comparaison avec les films Harry Potter qui eux sont toujours plein de rebondissement et les personnages ne manquent pas de couleurs. Peut-être que si je n’avais pas été influencée par le monde d’Harry Potter, j’aurais pu apprécié ce film. Ma critique est sans doute trop dure et ce film est tout de même à voir. Il est sympathique mais sans plus. Pour une soirée où vous n’avez rien de prévu et où vous cherchez un film qui ne vous fera pas réfléchir et assez calme, Fantastic Beast sera un très bon choix. Je l’ai regardé plusieurs fois, j’ai essayé de m’y accrocher mais à chaque fois soit je quittais le film avant la fin soit je flânais sur Instagram. Alors que les Harry Potter, j’ai beau les avoir vu, vu et revu, je suis toujours le nez collé à l’écran. Malgré le fait que je connaisse certains passages et dialogues par coeur. Mais encore une fois, il faudrait que je me détache du monde d’Harry pour peut-être réussir à apprécier ce film. Je tiens quand même à souligner les effets spéciaux qui sont impréssionnant et surtout les animaux qui sont extrêmement bien réalisés. Sur ce point-là, je n’ai rien à redire. Ils sont fidèles aux descriptions (par exemple pour le niffleur, même si je ne l’imaginais pas comme ça lorsque j’ai lu ‘Harry Potter et la Coupe de Feu’, son image ne m’a pas choquée ou dérangée). Mais ce qui a été la cerise sur le gâteau de ce film qui enchaînait déception sur déception c’est lorsqu’ils disent non mages à la place de Moldus. Ca, ça m’a vraiment gonflée.

 

 

Sources photos:
Pinterest
http://www.melty.fr/les-animaux-fantastiques-de-nouveaux-posters-presentent-les-personnages-a564323.html
http://www.melty.fr/les-animaux-fantastiques-de-nouveaux-posters-presentent-les-personnages-galerie-2569808-3347678.html
http://www.demotivateur.fr/entertainment/30-informations-insolites-a-connaitre-sur-le-film-les-animaux-fantastiques–8040
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :