Un sac de billes

Un sac de billes n’est pas juste le film sorti au cinéma récemment. C’est aussi, et surtout, un livre. Un livre qui relate la vie de deux jeunes garçons qui tentent de survivre à la guerre mais surtout qui tentent de fuir les SS venus condamnés tous les juifs.

Après avoir lu « Anne Franck », je me suis découvert une passion pour les livres relatant la guerre 40-45 du point de vue des enfants. J’ai donc décidé de lire « Un sac de billes » et ensuite « Elle s’appelait Sarah » .

Un sac de billes c’est l’histoire de deux enfants, juifs, qui vont traverser la France à deux pour échapper aux nazis. Ils parcourront de longs kilomètres à travers les villes françaises à pied ou en train. Rusant pour échapper aux SS. Ces deux petits gars pleins de malices et surtout de courage nous livre une belle leçon de vie.

Paris, 1941. La France est occupée. Joseph et Maurice, deux frères juifs âgés de dix et douze ans, partent seuls sur les routes pour tenter de gagner la zone libre. Récit autobiographique publié en 1973, traduit en dix-huit langues, Un sac de billes est un des plus grands succès de librairie de ces dernières décennies.

J’ai adoré ce livre car jusqu’au bout, nous ne savons pas s’ils s’en sortiront et échapperont aux travaux forcés et aux chambres à gaz. Et au fil des pages, je me suis surprise à espérer de tout mon cœur qu’ils s’en sortiraient. Lire Anne Franck n’apportait pas cette dimension puisque nous savons déjà tous qu’elle n’a pas survécu à l’horreur de cette guerre. Ici. Joseph Joffo pour qui j’ai éprouvé beaucoup de gratitude nous livre sa version de l’histoire ou du moins son point de vue.

Cette histoire, ce n’est pas juste deux frères qui échappent à la mort, ce sont deux frères qui continue de garder espoir quand tout semble perdu et qui continue d’avancer. Ces deux frères sont pleins d’humour et garde leur âme d’enfants tout en laissant une part d’eux mêmes grandir. Ils m’ont fait rire autant qu’ils m’ont fait peur.

Joseph Joffo nous raconte la guerre de son point de vue et de son propre vécu. Il raconte tout et nous vivons ce qu’il a vécu à travers ses yeux d’enfant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :